Quel est le coefficient thermique d’une fenêtre performante ?

Si vous souhaitez changer les fenêtres de votre logement pour lutter contre les déperditions  thermiques et réduire votre consommation d’énergie, notez qu’il est important que vos nouvelles menuiseries profitent d’un encadrement de qualité, que leur coefficient thermique soit bas et que la pose soit réalisée avec soin pour assurer une parfaite étanchéité à l’air.

Mais si vous songez à maximiser votre confort, savez-vous quel est le coefficient thermique d’une fenêtre performante ?
Le coefficient thermique d’une fenêtre révèle sa performance en matière d’isolation thermique, c’est-à-dire qu’il indique la quantité de chaleur qui traverse une fenêtre par unité de surface, de temps et de différence de température.
Il faut savoir que plus le coefficient U est bas, plus la fenêtre est performante sur le plan énergétique. Autrement dit, une fenêtre avec un coefficient U bas contribue à minimiser les pertes de chaleur en hiver et à rendre plus supportable les périodes estivales.

Idéalement, il faut s’orienter vers une fenêtre dont son coefficient U est inférieur à 1,0 W/m²K (Watts par mètre carré par Kelvin).
Pour information, une fenêtre en triple vitrage bénéficie en général d’un coefficient de déperdition de chaleur de 0,7 W/m²K contre 1,1 W/m²K pour une menuiserie en double vitrage standard.
Cela signifie qu’une fenêtre à haut rendement limite les déperditions thermiques et contribue à réduire les besoins énergétiques.

Si vous souhaitez gagner en confort, notez qu’il est important que vous choisissiez une fenêtre qui soit certifiée conforme aux normes énergétiques.
Pour obtenir des conseils spécifiques à votre situation, vous pouvez consulter les équipes de notre entreprise de menuiserie STOREMA, experte en pose de fenêtre à Lyon et dans le Rhône.